Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je poursuivais mon chemin dans l'adolescence sans pour autant me sentir à ma place. J'avais cette impression que personne ne me comprenaient. A cette époque les boums se succédaient le mercredi le samedi, je faisais semblant de m'intégrer, mais je n'y trouvais pas mon plaisir. Jusqu'à un mercredi après midi ou une amie m'invita chez elle, je n'étais pas seule convié à ce rassemblement. Quand je suis arrivé, j'ai tout de suite compris que j'étais l'invité mystère, celle qui allait faire rire les autres par la peur. Ils avaient organisés une séance de spiritisme étant novice dans cette pratique, de nature un peu naïve, ils se sont dit "on va la faire flipper à maximum, ça va bien nous faire rire". On s'assoit autour de la table, Carole place des lettres de A à Z en cercle puis des chiffres de 0 à 9 et place un verre au centre. Je m'interroge dans ma tête qu'allons nous faire. Puis la séance commence esprit es tu là? au bout de quelques instant le verre s'agite dans tout les sens et se dirige vers moi s'arrête brusquement puis repart. Aucune peur ne m’envahis, j'ai plutôt un sentiment d'excitation, de curiosité, pour une fois je me sens dans mon élément. Un des participant un peu plus démoniaque que les autres pousse le vice un peu plus loin. Il invoque le Diable en personne, le défis! Les autres participants quittent la table effrayés par le verre qui s'emballe, par les risques qu'il prend. Moi je poursuis n'arrivant pas à me détacher de la situation. Je défis donc les forces accompagnant l’intéressé. Lui même très étonné de ma performance, il faut dire qu'il était bien plus âgé que moi et qu'on m'avais présenté comme la potiche de service. Plus il défiait le démon, plus j’essayai de l'apaiser, je priais dans ma tête, quand soudain le verre se mit au bord de la table face à moi les trois quart dans le vide. La lie de la gravité nous prouverait qu'il ne pouvait plus se tenir debout étant dans le vide, mais il se tenait droit comme un I. Je continuais à prier en silence me retrouvant seule face à cette situation, trop fière pour laisser transparaitre ma peur à mes nouveaux amis à qui je voulais prouver que j'étais forte, même si la réalité était tout autre. L'autre participant vexé se mit à insulter Lucifer. Alors le verre est repartis en arrière, il est allé se briser sur le mur. Tout le monde est resté stoïque. J'avais l'impression d'avoir passé l'épreuve de l'intégration au groupe. Personne ne comprenait mais la petite ado qui ne payait pas de mine avait tenue bon jusqu'au bout. L'autre intervenant qui avait défié le diable a eu depuis une vie très compliqué, il est soigné en psychiatrie depuis bien longtemps maintenant a 50ans il a une aide médicalisé, son corps l'a lâché. Il est toujours resté du côté du mal, depuis le jour ou il a défié les forces du mal et vendu son âme à Satan. De mon côté j'ai trouvé ce jeu passionnant. J'ai continuais à l'exercer, me perfectionnant chaque jour, mais je m'abstenais d'invoquer les voix du mal. Je préférais parler avec mes défunts disparus. Aujourd'hui encore de temps en temps quand on se retrouve entre amis médiums on s'adonne à cette pratique. Mais on la respecte, ce jeu d'ado allé continuait à me placer sur le chemin de l'occulte. Je remercie ses amis pour avoir contribué a mon ascension. Sur les 4 l'une est devenue artiste, l'autre très belle s'est malheureusement noyé dans l'alcool, a perdu sa jambe, ne s'en ai jamais remise. le 3ème est devenu fou et continue son chemin auprès de Lucifer l'invoquant a tout va. Et moi je suis devenue médium, je suis certaine que cette journée à quelque part influencé nos destinés. Je venais de découvrir la trans communication, je ne savais pas que dans 25ans je l'enseignerai!

Judith Fricot

Tag(s) : #spiritisme

Partager cet article

Repost 0