Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voyance Judith Fricot vous dit tout

l'écriture automatique par Judith Fricot médium

Pour ceux qui ont lu mon précédent article sur l'écriture automatique, vous l'aurez compris ce n'est pas moi qui l'ai cherché, c'est elle qui m'a trouvé. Après cette découverte des dessins automatiques, je me suis penchée progressivement sur la pratique de l'écriture.

Celle-ci consiste à communiquer avec "les défunts" mais aussi parfois avec notre propre inconscient. Cette pratique était fort utilisée en psychiatrie, elle permettait au patient de libérer ses émotions, de faire sortir de son inconscient des évènements refoulés, parfois subi.

Il est donc important de savoir que vous ne communiquez pas toujours avec un défunt. Il m'est même arrivé dans certaines conférences de préciser qu'on ne sait pas toujours avec qui on correspond, pourquoi pas les extra-terrestres. Cela fait souvent sourire mais tout ce qui n'est pas terrestre ne l'est t'il pas? J'ai commencé a recevoir un message, puis deux puis trois, et chaque jour je ressentais ce besoin de m'installer à ma table pour poursuivre mes écrits.

Ils me paraissaient farfelus, plutôt a connotation religieuse, ils prévenaient, prédisaient l'avenir, destinés au monde, dans des phrases qui auraient été dignes de Nostradamus en 2016 j'ai eu la chance de participer au festival de ce grand personnage à salon de Provence, je me demande encore si c'est un hasard ou une destinée. Je remercie Mr Rollin pour cette belle aventure qui m'a plongé en pleine incorporation avec ce personnage historique.

J'avais beaucoup de mal à décrypter le sens de ces phrases. Certaines restent encore aujourd'hui un mystère. Au fil du temps ce guide qui me transmettait ces écrits, m'annonçait que ceux-ci feraient l'objet d'un livre. "Tu écriras les écris" me disait-il, "tu transmettras au monde mes écrits". Je pensais avoir basculé dans la folie, j'ai suivi pourtant ses instructions, mots à mots. Quand j'écrivais, il interférait sur les éléments; il avait le pouvoir d'interférer sur mon téléphone, l'empêcher de sonner, il faisait fondre les plombs, ce qui faisait beaucoup moins rire mon mari qui chaque soir me lançait "toi tu as encore fais de l'écriture automatique" . J'ai poursuivi l'aventure jusqu'à la fin de mon ouvrage, puis vient la phase de publication. Je me suis dit "le rêve s'arrête là!" en effet j'avais rencontré des éditeurs qui me demandaient une certaine somme pour lancer l'édition.

Je n'avais pas cet argent, je venais d'avoir un bébé, j'exerçais la voyance qui suffisait juste à nourrir ma famille. Pourtant un évènement allait changer ma vision des choses, après avoir baisser les bras faute de moyens. Un matin au courrier, je découvrais une lettre d'un rappel d'allocation logement, pas n'importe qu'elle lettre! accompagnée d'un chèque du montant exact de la somme demandée par l'éditeur au centime près. Cela ne pouvait pas être un hasard, j'en ai déduit que cette somme ne m'appartenait pas, qu'elle était destinée a la publication du livre.

J'ai alors consacré cette somme à la sortie de cet ouvrage, "Ma Mission Vous Prévenir" aux éditions osmondes. Pourtant croyez moi j'en aurais bien eu besoin; ce n'était pas une petite somme pour l'époque en 1996. Je n'ai jamais touché le moindre centime sur ce livre, j'ai eu à faire a un éditeur véreux, mais le livre est sorti, il s'est vendu jusqu'à épuisement comme me l'avait dit mon guide "guecherre". Je garde un bon souvenir de cette expérience, elle m'a permis d'étudier, de découvrir cette pratique, de pouvoir transmettre mon savoir, comme ils me l'ont demandé sans jamais me poser de questions. Je poursuis aujourd'hui cet enseignement lors de mes conférences. Dans mon prochain article je vous apprendrez à pratiquer cet art qu'est "L'écriture automatique".

http://www.voyance-judithfricot.com/2016/05/l-ecriture-automatique-est-venue-me-chercher.html

retrouvez le site officiel de Judith Fricot médium http://www.voyance-allojudith.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Hébergé par Overblog